Le cas le plus courant des patients qui décident de recourir à cette intervention sont ceux qui ont une alopécie androgénétique.

  • L’alopécie androgénétique peut toucher aussi bien les hommes que les femmes. Il s’agit d’un processus de perte de cheveux anormale, laissant apparaître progressivement des zones dégarnies au sommet du crâne. 

Il est important dans ce cas de consulter dès l’apparition des premiers signes, dès lors que la chute de cheveux devient importante.

 

  • La greffe de cheveux peut aussi être d’ordre esthétique, pour rabaisser la ligne frontale chez la femme. Pour les femmes souhaitant réduire la taille de leur front, l’abaissement de la ligne capillaire par greffe de cheveux reste la seule solution.
  • Pour les hommes ayant une barbe clairsemée, irrégulière, avec des trous, la greffe de barbe peut être envisagée pour la densifier et la  rendre plus fournie.