FAQ DHI

C’est M. Kostas P. Giotis qui a créé DHI, la 1ere clinique fut ouverte à Palo Alto en Californie
DHI est la société de restauration capillaire la plus répandue à travers le monde avec plus de 40 clinques localisées au Royaume Unis, en Grèce, Inde, France, Emirates Arabes Unis, Suisse, Irlande, Slovaquie, Arabie Saoudite, Chypre, Allemagne, Turquie, Serbie, Hollande, Bulgarie, Monténégo, Koweit, Iles de la Manche
Avant toute intervention, le TCC (consultant accompagnateur) devra s’informer sur les diverses maladies du patient telles que diabète, hypertension artérielle, ainsi que sur les éventuelles prises médicamenteuses, consommations de psychotropes ou traitement cardiotrope
Une semaine avant l’intervention, il est important d’éviter les vitamines, l’aspirine ou encore l’alcool et le tabac.
4 jours avant l’intervention, des antibiotiques vous seront prescrits pour une intervention dans des conditions optimales.
Durant les 15 jours après l’opération, il est préférable d’éviter l’exposition au soleil du cuir chevelu ainsi que les efforts intenses ; les exercices plus légers pourront quant à eux être pratiqués dans les 7 jours qui suivent l’intervention.
Le médecin vous prescrira également des anti-inflammatoires et antibiotiques à prendre pendant 4 jours après l’opération :
– 1 comprimé de 500 mg de CEFTUM à 20 heures le jour de la session et 1 comprimé1toutes les 12 heures pendant 4 jours.
– 2 comprimés de PREDMIT 16 mg le soir de la session, puis 2 comprimés le matin et un comprimé le soir de la 1ère journée, 1 comprimé le matin et ½ comprimé le soir de la 2ème journée
– En cas de douleur : NISE 1/ CROCINE est conseillé. Paracétamol codeine 500mgrs : 1 à 2 si douleur pendant 6 jours.
– Dès le lendemain de la session : 1 comprimé de ZINTAC pendant 4 jours.
Enfin, le shampoing recommandé est le DHI New Anagen IV à utiliser chaque jour.
Non, une fois implantés, les cheveux ne tomberont pas, il sera toutefois recommandé d’appliquer du Minoxidil pour éviter l’amincissement des cheveux ou la chute de ceux existants.
Les patients diabétiques peuvent tout à fait subir une greffe de cheveux, notre médecin devra simplement contrôler la glycémie au moment de l’acte.
L’hypertension pouvant entraîner des saignements et la tension basse un état trop faible du patient, le médecin surveillera la tension artérielle avant, pendant et après l’intervention
Il n’y a pas de réelle complication mais il peut arriver que le patient se sente faible, ressente des maux de têtes ou des sensations de brûlures ou démangeaisons.
L’anesthésie locale peut parfois faire gonfler sans douleur ni danger, seulement 10% des patients connaissent cet inconvénient et cela s’estompe après 3 ou 4 jours.
Il arrive parfois que des petites tâches rouges apparaissent sur la zone receveuse, il s’agit d’une irritation à traiter avec un shampoing médicinal.
15 jours suffisent pour la coupe mais il faudra attendre 45 jours pour la couleur
Les compléments capillaires peuvent être utilisés à nouveau 30 jours après l’intervention
Nous recommandons d’attendre 3 jours avant d’en consommer, d’autant que le patient sera sous antibiotiques.
Entre la 4ème et la 8ème semaine, il est normal que les cheveux nouvellement placés tombent mais c’est alors qu’un nouveau cycle de croissance débute et après 8 à 12 mois les nouveaux cheveux seront totalement développés
Le patient pourra retourner travailler dès le lendemain ; s’il effectue une activité physique ou en contact avec le soleil il faudra informer le médecin qui le conseillera
Les salles sont totalement stériles (utilisation du Basilol) et sécurisées. Les outils utilisés sont à usage unique, ce sont des punchs (poinçons qui perforent en prélevant les bulbes du cuir chevelu) de 0,7 à 1,25 mm et des aiguilles stériles jetables, détruits après chaque intervention

Un diplôme en médecine, en chirurgie plastique ou en dermatologie est nécessaire pour qu’un médecin puisse postuler à un stage de formation pour devenir Médecin DHI.
Le stage est composé de tests théoriques et pratiques et une évaluation stricte permettant d’être certifié spécialiste DHI.
Les séances de pratique sont gérées par le médecin directeur du centre DHI en Inde puis, les entraînements se font sous l’œil avisé de médecins séniors DHI. Puis, après au minimum 20 séances de pratique individuelle le stagiaire pourra devenir spécialiste certifié à condition qu’il soit performant et réponde aux critère d’exigence. Le processus de certification s’achève par des tests en ligne avec DHI Monde