Il est tout à fait normal de perdre entre 50 et 100 cheveux par jour. En revanche, si la chute de cheveux quotidienne dépasse 100 cheveux, à ce moment là on parle d’alopécie. L’alopécie est une pathologie désignant une perte de cheveux laissant le crâne partiellement ou totalement nu.

Mais il existe actuellement une technique remarquable : la méthode DHI. La méthode DHI est la technique leader mondiale dans la restauration capillaire. Il s’agit d’une technique de greffe de cheveux sans chirurgie, sans douleur, sans bistouri avec des résultats exceptionnels.

La technique de greffe de cheveux DHI : Innovation, précision, perfection

Plus courante chez les hommes que chez les femmes, l’alopécie peut être causée par différents facteurs : hérédité, variations hormonales, stress. Dès qu’une chute anormale et prolongée de cheveux s’installe, il est conseillé vivement de consulter un médecin.

La méthode de greffe de cheveux DHI (Direct Hair Implantation) apporte à chaque personne une restauration capillaire personnalisée. Pratiquée exclusivement par des médecins formés, c’est actuellement la méthode de greffe de cheveux la plus pointue et la plus accomplie.

A l’aide d’un punch de 0,7 mm, les follicules pileux situés à l’arrière de la tête (zone donneuse) sont prélevés un à un, puis déposés dans une solution d’hypothermosol, utilisée habituellement pour la transplantation d’organes. Une exigence qui souligne le souci permanent de l’excellence, propre à la technique DHI. Ensuite, à l’aide d’un petit stylet, les follicules sont implantés un à un dans la zone receveuse. Les outils spécifiques utilisés par la méthode DHI permettent de contrôler l’angle, la direction et la profondeur des cheveux implantés.

Résultat : Une repousse naturelle, pérenne et ramarquable.